xiti
Conseils d'experts et témoignage de professionnels - un site proposé par Gan Assurances

Site de partage d’expériences entre entrepreneurs et de conseils d'experts en assurances et en gestion d'entreprises.

Archive pour octobre, 2013

2013, un début de reprise économique ?

La rentrée économique est pleine de surprises, dont certaines sont plutôt bonnes. Ainsi l’OCDE vient de relever ses prévisions de croissance économique pour 2013 en France, passant d’un triste -0,3% à un plus optimiste +0,3%.

 

Cette amélioration, entamée au 2e trimestre 2013, s’appuie sur une amélioration de la consommation intérieure ainsi que des exportations. En revanche, les économistes de l’OCDE s’inquiètent du recul des investissements des entreprises (-0,5%), facteur essentiel pour que ce début de reprise s’avère durable.

 

Le nouveau PEA-PME financera les investissements

Le PEA (Plan d’épargne en actions), jusque-là réservé aux grandes entreprises, sera désormais un outil d’investissement à la portée des PME et ETI (entreprises de taille intermédiaire). Plafonné à 75 000 euros, il sera doté des mêmes avantages fiscaux que le PEA initial : exonération d’impôt sur les dividendes et les plus-values.

 

Ce nouveau PEA-PME pourra être ouvert ex nihilo ou en sus d’un PEA traditionnel, sans que celui-ci soit « au plafond ». Ce seront ainsi entre 1 et 1,5 milliard d’euros qui s’investiraient dans le capital des PME. Avantage indéniable, le PEA-PME permettra de renforcer les fonds propres des PME, et donc de sécuriser leur croissance en finançant notamment la R&D.

Devenir franchisé : Salon virtuel des Franchises, 21-22 octobre

Les salons dédiés à la franchise permettent de rencontrer les dirigeants et animateurs des enseignes. Une occasion idéale pour trouver une franchise, poser toutes les questions et obtenir des informations détaillées sur le réseau et les modalités d’implantation.

 

Pour gagner du temps, le Salon virtuel des Franchises, qui ouvre ses portes web les 21 et 22 octobre prochain, permet d’effectuer la même visite, mais sur internet. Stands en 3D, dialogue en direct avec l’exposant par messagerie, tchat ou visioconférence, possibilité de visionner des vidéos de l’enseigne ou de télécharger sa documentation… le salon virtuel bénéficie de toutes les ressources numériques. Cerise sur le gâteau, l’inscription est gratuite.

Sondage ifop : les micro-entrepreneurs, la crise et l’assurance

Ce sondage, à l’initiative de Gan Assurances et Groupama, a été réalisé du 18 au 24 septembre dernier auprès de deux échantillons :

 

  • 202 dirigeants de micro-entreprises, représentatifs des entreprises de moins de 10 salariés. Ils ont été interrogés par téléphone.
  • 201 travailleurs non-salariés, représentatifs des travailleurs non-salariés français, interrogés par internet

 

 Quels enseignements ?

 

 1. Les micro-entrepreneurs constituent une population particulièrement sensible à la crise.
  • Dans leur réalité économique : la crise a impacté négativement la plupart des aspects économiques des entreprises. Près des 2/3 font état d’un chiffre d’affaires touché par le contexte actuel et 6 personnes interrogées sur 10 font le même constat s’agissant du carnet de commande.
  • Dans leur niveau d’inquiétude : plus de 9 entrepreneurs interrogés sur 10 se déclarent inquiets à l’égard de l’augmentation des taxes et charges pesant sur leur entreprise, et surtout 87% estiment que leur niveau d’inquiétude a évolué à la hausse avec la crise.

 

2. En période de crise, les micro-entrepreneurs ont un besoin accru d’être assurés.

Le besoin d’assurance se traduit par :

 

  • une certaine fidélité à son assureur: près de 6 personnes sur 10 affirment être client chez leur assureur depuis six ans ou plus.
  • une couverture de l’ensemble de ses besoins chez son assureur pour des contrats professionnels : 9 sur 10 affirment trouver toutes les garanties et services nécessaires.
  • même en cas de situation financière difficile : un attachement au maintien d’un contrat à iso-garanties.

Au total, ce sont 9 entrepreneurs sur 10 qui se déclarent globalement satisfaits de leur assureur pour les contrats professionnels ou personnels.

 

3. Plus qu’un besoin d’être assurés, les micro-entrepreneurs ont aujourd’hui besoin d’être « rassurés » :

 

  • Leur satisfaction s’appuie plus particulièrement sur la qualité de la relation avec leur assureur et la réactivité de l’assureur.

 

  • Bien que le téléphone émerge comme le mode de communication privilégié entre les micro-entrepreneurs et leur assureur, on constate que la proportion de personnes interrogées qui utilise internet est équivalente à celle qui se déplace en agence.

 

C’est pourquoi les assureurs doivent plus que jamais jouer le rôle de conseiller et de partenaire auprès des entrepreneurs.

 

Bon à savoir : qu’est-ce qu’un micro-entrepreneur ?

 

Les travailleurs non salariés, les professionnels, gérants majoritaires ou travailleurs indépendants, employeurs de main d’oeuvre, dans les secteurs de l’artisanat, du commerce, des services, des professions de santé et de la TPE manufacturière.

 

 

Retrouvez l’ensemble des résultats de cette enquête en cliquant ici.

 

Réforme des retraites : hausse des cotisations à somme nulle

Les calculettes s’agitent. Depuis les annonces successives indiquant les orientations de la réforme des retraites, les chefs d’entreprise s’inquiètent. En effet la hausse des cotisations, tant patronales que salariales atteindra progressivement 0,3% d’ici 2017.

 

 

En outre, une contribution spécifique des entreprises sera mise en place dès 2016 afin de financer le nouveau compte pénibilité. Des hausses de cotisations retraite qui devraient cependant être compensées par la transformation de certaines charges patronales en impôt.

Relais Arc Senans - Ma boite au carré

Maintenir son activité en cas d’arrêt de travail

Dans les petites structures, une même personne peut assumer de nombreuses responsabilités. Si pour diverses raisons (accident par exemple) elle ne peut plus travailler, la société peut être en danger. Heureusement il est possible de se protéger contre ce risque grâce à la « garantie homme clé ». Cas pratique avec Eric Maringue propriétaire du Relais d’Arc-et-Senans.

 

Ces témoignages peuvent aussi vous intéresser…

Créer plusieurs points de vente en franchise

À 30 ans tout juste, Adrien Canetti, ancien  directeur de supermarché à Paris en succursale, s’est lancé dans la franchise en acquérant sa première boulangerie Paul à Antibes. Moins d’un an plus tard, il ouvre déjà sa deuxième implantation à Villeneuve Loubet.

« J’ai ouvert ma première boulangerie Paul fin octobre 2012. Lorsqu’on prend en charge une zone géographique dans le réseau de franchise Paul, on ouvre d’abord un fournil, c’est-à-dire un lieu de vente mais aussi de fabrication du pain, de la pâtisserie et des sandwichs. Ce qui nécessite non seulement un local conséquent mais aussi un équipement très important : le four boulanger qui vaut un peu plus de 40 000 euros, le pétrin, les chambres froides… sans oublier les travaux nécessaires.

Autour de ce fournil, on peut ensuite ouvrir d’autres points de vente qui en dépendront.

 

Le deuxième point de vente en franchise : une opportunité

 

Dix mois à peine après l’ouverture du fournil, ma deuxième implantation est arrivée beaucoup plus vite que prévu : une question d’opportunité. Je suis tombé sur un emplacement qui correspondait parfaitement aux critères de l’enseigne, à Villeneuve Loubet. J’ai donc saisi cette chance.

 

À chaque ouverture de point de vente, mon agent m’a accompagné en matière de prévention et sécurité et m’a conseillé pour m’assurer au juste niveau.

Conseil d’expert

Dans le cadre de l’ouverture d’une boutique d’un réseau de franchise tel que l’enseigne Paul, les investissements de départ sont effectivement très importants. Il est donc primordial d’assurer vos biens à leur juste valeur, et ce, dès la phase des travaux !

 

Afin que les garanties soient en parfaite adéquation avec le risque à assurer, il s’agit de bien faire la distinction entre ce qui rentre dans le capital immobilier (le fournil, les chambres froides, en résumé toutes les choses qu’on ne peut pas démonter sans détériorer le bâtiment) et le capital mobilier (stock, caisses enregistreuses, tables, chaises , etc…)

 

Une mauvaise estimation peut avoir pour effet d’augmenter artificiellement la cotisation et/ou ne pas assurer correctement le risque.

 

Certains éléments de votre mobilier et certaines spécificités de vos locaux doivent aussi figurer dans votre contrat. Par exemple, si vous avez un auvent, il faut le préciser pour être garanti en cas de tempête. Idem, si vous avez un point d’évacuation d’eau dans vos locaux, il est recommandé de prendre la garantie « refoulement d’égout » pour être couvert en cas de dégâts des eaux provenant de cette évacuation. Afin de limiter le risque incendie, la vérification annuelle de l’installation électrique par un professionnel est fortement préconisée.

Enfin, dès lors que vous avez deux points de vente différents, il convient de prendre deux contrats d’assurance spécifique pour les couvrir !

 

Tous ces points sont abordés et validés lors de la visite de risque qu’effectue sur site l’Agent Général.

 

François Battini, Agent général Gan Assurances à Cannes

 

 

Ces témoignages peuvent aussi vous intéresser…

 

Semaine des Entrepreneurs en Franchise : du 7 au 13 octobre !

Dans le cadre du partenariat avec la FFF (Fédération Française de la Franchise), Gan Assurances participera pour la seconde fois à l’événement « Semaine Des Entrepreneurs en Franchise ».

 

Cette 4ème édition se déroulera du 7 au 13 octobre 2013, sous forme de conférences d’une demi journée, au niveau national, dans plusieurs villes de France, au sein des CCI (Chambre de commerce et de l’industrie).

 

Deux formats de conférences :

 

  • Les conférences en partenariat avec les CCI : en lien avec les partenaires de la FFF, dont Gan Assurances
  • Les conférences en partenariat avec Pole Emploi & Fiducial : conférences destinées aux demandeurs d’emploi, suivies de rendez-vous d’experts.

 

Organisée par la FFF (Fédération française de la franchise), il s’agit d’une opération grand public pour laquelle les CCI sont fortement associées. Cet événement se positionne comme le 2ème temps fort de la FFF (après le salon Franchise Expo), avec un déplacement en régions, au niveau national.

 

Plus de 1 700 participants sont attendus à l’ensemble des conférences. Ouverts à tous créateurs, repreneurs d’entreprises et porteurs de projets, cet événement est gratuit.

 

Trois cibles sont particulièrement visées :

 

  • Les salariés en activité
  • Les futurs porteurs de projets
  • Les demandeurs d’emploi

 

Semaine des entrepreneurs en franchise

 

La Semaine des Entrepreneurs en Franchise a pour objectif premier de susciter des vocations d’entrepreneurs et de faire connaître la franchise. Il s’agit de créer un événement mobilisateur et fédérant, de promouvoir la franchise et de sensibiliser les entrepreneurs.

 

  • faire connaître la création et reprise d’entreprise sous le modèle de la franchise (système, avantages, mode d’emploi),
  • susciter des vocations d’entrepreneurs en franchise et informer les candidats à la création d’entreprise (promotion de la franchise auprès du grand public, sensibiliser les relais d’information : journalistes, élus locaux et les acteurs de la ville, …)
  • créer un événement mobilisateur et identifiable avec la FFF et ses partenaires : banques, experts du secteur, franchiseurs, franchisés, institutionnels …).

 

Trois ambassadeurs par région interviendront au cours des conférences : franchisés adhérents à la FFF en provenance de la région parisienne pour l’un d’eux et de Province pour les 2 autres.

Avec le témoignage de deux personnalités : l’APCE & Sylvia Pinel – Ministre de l’Artisanat, du Commerce et du Tourisme.

 

Semaine des entrepreneurs en franchise

 

Levée de fond

Vous avez besoin de fonds pour financer les projets de développement de votre entreprise ?

Titre popin Fermer

Le concept de l’émission

Vous êtes entrepreneur d’une TPE/PME, commerçant, artisan, créateur d’entreprise et vous avez des questions sur votre activité ou votre projet professionnel…
Lionel Moreau et son équipe d’experts viennent à votre rencontre dans votre entreprise pour vous aider à résoudre une problématique, lever des doutes et vous rassurer d’entreprendre !

Avantages

contact
Pour participer, veuillez remplir le formulaire ci-dessous.

Ces informations vont nous permettre de mieux vous connaître et de prendre contact avec vous par la suite.

* Champs obligatoires.

Choisissez...
  • Monsieur
  • Madame
  • Mademoiselle


Les données collectées dans le présent formulaire par Gan Assurances en sa qualité de responsable de traitement seront utilisés par ses services et sous-traitants pour prendre connaissance de votre demande. Le défaut de communication des données obligatoires aura pour conséquence de ne pas nous permettre de prendre en compte votre demande.
Vous pouvez, à tout moment, conformément à la loi, vous opposer au traitement des informations vous concernant, y accéder, les faire rectifier ou supprimer en nous contactant via notre formulaire de contact.

Télécharger le livre blanc
Remplissez ce petit formulaire et accédez gratuitement au livre blanc

* Champs obligatoires

Livre blanc
Fermer
Choisissez...
  • Monsieur
  • Madame
  • Mademoiselle
Les données collectées dans le présent formulaire par Gan Assurances en sa qualité de responsable de traitement seront utilisées par ses services et ses sous-traitants pour prendre connaissance de votre demande.
Le défaut de communication des données obligatoires aura pour conséquence de ne pas nous permettre de prendre en compte votre demande.
Vous pouvez, à tout moment, conformément à la loi, vous opposer au traitement des informations vous concernant, y accéder, les faire rectifier ou supprimer, en nous contactant via notre formulaire de contact.