xiti
Conseils d'experts et témoignage de professionnels - un site proposé par Gan Assurances

Site de partage d’expériences entre entrepreneurs et de conseils d'experts en assurances et en gestion d'entreprises.

Archive pour mai, 2015

Comment recruter des profils qualifiés pour une jeune entreprise

Comment attirer des bons profils quand on est une start-up ?

 

C’est la question que nous a posé Quentin Fournela, co-fondateur de la société Silex France.

 

Silex a été créée en 2014 par quatre entrepreneurs avec un objectif simple : faciliter la vie des entreprises qui recherchent un prestataire.

 

Notre expert Mehdi Causannel-Haji, avocat spécialisé en protection sociale lui donne des éléments de réponse. Petit tour d’horizon : de la mise en place d’un plan de carrière en passant par les avantages en nature, de quoi faire réfléchir notre chef d’entreprise.

 

Le CIE-starter : nouvelle aide à l’embauche

Vous souhaitez embaucher un salarié ? Si vous recrutez un jeune (moins de 30 ans) en difficulté d’insertion, vous pouvez peut-être bénéficier d’une aide à l’embauche, si vous remplissez certaines conditions. Un nouveau contrat aidé est en en effet proposé aux employeurs du secteur marchand : le CIE-starter (contrat unique d’insertion dans l’emploi).

 

Ce contrat vous permet de recevoir une aide financière à hauteur de 45 % du Smic horaire brut, pendant 24 mois maximum. Pour cela, il faut que le jeune embauché remplisse l’une des conditions suivantes :

 

– il réside dans un quartier prioritaire de la politique de la ville (QPV),

– il bénéficie du RSA,

– il est demandeur d’emploi de longue durée,

– il a été reconnu travailleur handicapé,

– il a été suivi dans le cadre d’un dispositif « deuxième chance »,

– il a bénéficié d’un emploi d’avenir dans le secteur non marchand.

 

La demande doit être adressée, selon le profil du salarié, à Pôle emploi, à la Mission locale pour l’insertion professionnelle et sociale des jeunes, à l’organisme de placement spécialisé dans l’insertion professionnelle des personnes handicapées, ou au président du Conseil général pour les bénéficiaires du RSA.

 

Pour en savoir plus : www.emploi.gouv.fr/dispositif/cie-starter

Cédric Richard, Signes et Formations

Le défi de Signes et Formations est de rendre l’accès à la formation pour les personnes sourdes plus facile en créant une solution de formation à distance qui utilise la langue des signes comme langue de support dans la formation. Nous sommes allés rencontrer Cédric Richard, l’un des fondateurs, afin qu’il nous explique le concept et les enjeux de cette entreprise.

 

;

 

 Fiche de l’entreprise

 

logotype fond sombre RVB

Date de création : 2013

Site webhttp://www.signesetformations.com/

Activité : Solution de formation à distance entièrement accessible aux personnes sourdes, le cœur de l’innovation Signes et Formations.

 

Portage salarial : de nouvelles règles !

Le portage salarial peut vous permettre de lancer une activité de prestations de services sans créer une entreprise, via la conclusion d’un contrat de travail avec une entreprise de portage salarial. Une ordonnance récente encadre ce dispositif, en fixant notamment les conditions de recours et les garanties pour la personne portée. Parmi les principales mesures, on retiendra que :

 

– le portage salarial est réservé à la réalisation de prestations de services (sauf services à la personne) rendues par une personne professionnellement autonome et d’un haut niveau de qualification ou d’expertise. Il peut s’agir par exemple de conseil en communication, la finance, les ressources humaines…

 

– votre rémunération minimale s’élèvera à 2 377 euros brut mensuel pour un temps plein. Et vous bénéficierez également d’une indemnité d’apport d’affaire, d’un montant minimal de 5 % de la rémunération.

 

– le contrat de travail conclu avec l’entreprise de portage peut être un CDI ou un CDD, mais dans ce cas sa durée totale ne peut pas excéder 18 mois, renouvellement inclus. Et le CDD ne peut concerner que la réalisation d’une prestation dans une entreprise cliente, alors que le CDI est conclu pour la réalisation de prestations dans une ou plusieurs entreprises clientes.

 

– l’entreprise de portage est tenue de souscrire une assurance de responsabilité civile professionnelle pour votre compte, et une garantie financière pour garantir le paiement de vos salaires et indemnités, et le versement de vos cotisations sociales.

 

A noter : dans ce cadre, c’est à vous de démarcher des prospects et de négocier avec eux le prix et la prestation. Vous serez rémunéré après facturation de l’entreprise cliente auprès de l’entreprise de portage. Mais attention, s’il y a des périodes sans prestations, vous ne serez pas rémunéré !

SDE Lyon les 2 et 3 juin

Envie de créer votre entreprise ? Rendez-vous les 2 et 3 juin au Salon des Entrepreneurs à la Cité des Congrès de Lyon. Vous y trouverez des experts de tous les domaines pour vous aider à entreprendre et vous (r)assurer d’entreprendre !

 

Retrouvez Gan Assurances au Stand n°320 – Niveau -2 Village 3 – Banque, Financement, Assurance & Conseil

Sur le stand, vous pouvez rencontrer des experts en assurance qui vous accompagneront dans votre projet et bénéficiez d’audit gratuit avec nos experts-comptables partenaires (CJEC).

 

Inscrivez vous également aux conférences suivantes :

 

– le choix du statut juridique le mercredi 3 juin de 14 h à 15h15

– la complémentaire santé obligatoire le mardi 2 juin de 17 à 17h30 et le mercredi 3 juin de 15h30 à 16h

 

Pour vous inscrire au Salon des Entrepreneurs cliquez ici

 

Le tourisme prépare la santé collective

Dès le 1er janvier 2016, la mutuelle obligatoire devra être mise en place par les entreprises du secteurs privés.

La branche des organismes de tourisme a ouvert des négociations depuis l’année dernière. Elles ont débouché sur un appel d’offres récemment publié. Ce dernier recommande un assureur à la branche professionnelle du tourisme. Rappelons que celle-ci comprend à la fois les offices de tourisme, les gîtes de France, les comités départementaux et régionaux de tourisme.

 

Pour plus d’informations sur la branche professionnelle du tourisme, lire l’article sur Generalisation 2016.

Mutuelle obligatoire : où en sont les branches ?

A quelques mois de l’échéance, les branches professionnelles s’attellent au sujet de la mutuelle obligatoire pour tous.

Au 1er janvier 2016, toutes les entreprises du secteur privé devront proposer une complémentaire santé collective à leurs salariés. Ces entreprises devront veiller à la prise de position de leur branche professionnelle. En effet, celles-ci ont la possibilité de fixer des minima supérieurs au panier de soins. Cela permet aux salariés de bénéficier de meilleures garanties que celles proposées initialement.

 

Jacques Nozach du cabinet Actuaris, déclare qu »il y a une volonté certaine de négocier, plus du côté des organisations salariales que patronales ».

 

Pour plus d’informations sur la position des branches professionnelles, lire l’article sur Generalisation 2016.

Plateforme d’autoformation pour les entrepreneurs

Bpifrance, la banque publique d’investissement, vient de lancer un programme inédit pour accompagner les entreprises dans leur développement. Celui-ci est basé sur des formations courtes, réalisées en partenariat avec des grandes écoles, des associations professionnelles et des experts, et accessibles… à distance ! Il suffit de s’inscrire gratuitement sur le portail Bpifrance Université pour y avoir accès à tout moment.

 

Concrètement, cet outil de formation et d’information est découpé en modules thématiques. Chaque module, d’une durée inférieure à 30 minutes, est segmenté en séquences de 4 à 6 minutes durant lesquelles le chef d’entreprise peut commenter les informations et créer des fils de discussion.

 

Une vingtaine de modules, soit environ 80 séquences de formation, devraient être mis à disposition au cours de l’année 2015, sur des thèmes aussi variés que la stratégie, la finance, le marketing, la vente, les achats, la production, l’international, le juridique, les ressources humaines, le management, le développement personnel…

 

Pour accéder à la plateforme : http://www.bpifrance-universite.fr/

Petit-déjeuner débat le 19 mai

Pour tout savoir des grandes réformes 2015 et des nouvelles obligations demandées aux chefs d’entreprise, Gan Assurances et Les Echos organisent les « Rendez-vous Expert Pro ».
Loi Macron, compte pénibilité, avantages fiscaux 2015, complémentaire santé des salariés…
Chefs d’entreprise, de nombreuses évolutions réglementaires, juridiques ou fiscales impactent régulièrement votre activité. Pour tout savoir sur vos obligations, comprendre les enjeux et adapter votre stratégie pour en tirer le meilleur parti, participez à nos Rendez-vous Expert Pro animés par un journaliste du quotidien économique les Echos !

 

Santé collective : une réforme bien perçue

A l’approche de la mise en place de la complémentaire santé pour tous, l’Observatoire « Entreprise et Santé » s’est intéressé à l’avis des employeurs et des salariés sur le sujet.

Selon l’étude réalisée, le passage à une complémentaire santé collective s’effectue petit à petit dans les entreprises. De plus, 5 employeurs sur 6 serait désormais au courant de cette réforme. L’étude révèle également que 72% des salariés et 64% des chefs d’entreprise voient ce changement d’un bon œil.

 

Pour plus d’informations lire l’article sur Généralisation 2016.

Faire travailler ses salariés les jours fériés

Cette année, le mois de mai connaît une succession de jours fériés qui se tiennent des jours habituellement travaillés. Que se passe-t-il pour vos salariés si vous voulez maintenir l’activité ? Deux types de jours fériés sont à distinguer :

 

  • Le 1er mai, jour de la fête du travail, est le seul le seul jour légalement férié et chômé : interdiction de travailler ce jour là ! Sauf si en raison de votre activité vous ne pouvez interrompre le travail, comme par exemple les cliniques, hôtels, transports publics… Mais dans ce cas, la rémunération du salarié est majorée à 100%.
  • Les autres jours fériés (8 mai, jeudi de l’Ascension, lundi de la Pentecôte…) : pas d’obligation légale de chômer ce jour là. Vous pouvez donc faire travailler vos salariés, sauf :

 

– s’ils ont moins de 18 ans, le travail, un jour férié est interdit.

– si votre convention collective prévoit expressément que ça n’est pas possible.

 

Hormis ces deux cas de figure, si vos employés travaillent un jour férié ordinaire, ils n’ont droit à aucune majoration de salaire, sauf si là encore votre convention collective le prévoit.

 

Et si l’un de vos salariés refuse de travailler, vous êtes autorisé à pratiquer une retenue sur salaire. A l’inverse, si comme dans la plupart des entreprises, vous accordez ces jours chômés, vous ne pourrez mettre en place aucune diminution de salaire…

Levée de fond

Vous avez besoin de fonds pour financer les projets de développement de votre entreprise ?

Titre popin Fermer

Le concept de l’émission

Vous êtes entrepreneur d’une TPE/PME, commerçant, artisan, créateur d’entreprise et vous avez des questions sur votre activité ou votre projet professionnel…
Lionel Moreau et son équipe d’experts viennent à votre rencontre dans votre entreprise pour vous aider à résoudre une problématique, lever des doutes et vous rassurer d’entreprendre !

Avantages

contact
Pour participer, veuillez remplir le formulaire ci-dessous.

Ces informations vont nous permettre de mieux vous connaître et de prendre contact avec vous par la suite.

* Champs obligatoires.

Choisissez...
  • Monsieur
  • Madame
  • Mademoiselle


Les données collectées dans le présent formulaire par Gan Assurances en sa qualité de responsable de traitement seront utilisés par ses services et sous-traitants pour prendre connaissance de votre demande. Le défaut de communication des données obligatoires aura pour conséquence de ne pas nous permettre de prendre en compte votre demande.
Vous pouvez, à tout moment, conformément à la loi, vous opposer au traitement des informations vous concernant, y accéder, les faire rectifier ou supprimer en nous contactant via notre formulaire de contact.

Télécharger le livre blanc
Remplissez ce petit formulaire et accédez gratuitement au livre blanc

* Champs obligatoires

Livre blanc
Fermer
Choisissez...
  • Monsieur
  • Madame
  • Mademoiselle
Les données collectées dans le présent formulaire par Gan Assurances en sa qualité de responsable de traitement seront utilisées par ses services et ses sous-traitants pour prendre connaissance de votre demande.
Le défaut de communication des données obligatoires aura pour conséquence de ne pas nous permettre de prendre en compte votre demande.
Vous pouvez, à tout moment, conformément à la loi, vous opposer au traitement des informations vous concernant, y accéder, les faire rectifier ou supprimer, en nous contactant via notre formulaire de contact.