xiti
Conseils d'experts et témoignage de professionnels - un site proposé par Gan Assurances

Site de partage d’expériences entre entrepreneurs et de conseils d'experts en assurances et en gestion d'entreprises.

Archive pour mai, 2017

Eric Gilli, l’entrepreneur audacieux 2017

Eric Gilli, président fondateur de Secuderm, a créé son entreprise en partant d’un besoin personnel. Il a conçu un pansement 100% étanche, validé par la Marine Nationale Française.

 

Rappel : Eric Gilli est le vainqueur du concours de l’entrepreneur le plus audacieux 2017. Il nous raconte son parcours en direct du Salon des Entrepreneurs de Paris suite à la remise de prix sur le stand Gan Assurances en présence de Gérard Leseur, président de Réseau Entreprendre.

 

Découvrez son histoire !

 


Fiche entreprise

 

 

Activité : santé

 

Date de création : 2005

 

Pour en savoir plus sur Secuderm, rendez-vous ici

 

Nicolas Rohr, créateur de la marque mode FAGUO

Nicolas Rohr, co-fondateur de FAGUO, a réussi le challenge de lancer une marque de textile mode qui propose des collections de chaussures, des vêtements ainsi que des accessoires.

 

L’histoire est née à la suite d’un échange universitaire en Chine… d’où le nom de la marque FAGUO qui signifie France en mandarin !

 

Découvrez l’interview de Nicolas Rohr parrain de l’édition 2017 du concours 100 jours pour entreprendre. Il nous dévoile les clés de leur success story :

 

  • de l’envie d’entreprendre à la création d’entreprise,
  • leur stratégie de développement basée sur une communauté et des valeurs fortes
  • un mode de distribution qui se développe pour passer de la vente en ligne à l’ouverture de boutiques…

 

 

Fiche entreprise :

 

 

Activité : mode, textile
Date de création : 2009
Pour en savoir plus : site web

 

Rappel : chaque année 100 jours pour entreprendre organise un concours pour aider les jeunes de 18 à 26 ans à créer leur entreprise. Pour en savoir plus, lire notre actu !

Vivatechnology Paris 2017

Vivatechnology , c’est le rendez-vous mondial des startups et de l’innovation. Fort du succès de la première édition en 2016, Vivatechnology Paris se déroulera cette année du 15 au 17 juin à Paris, porte de Versailles, entrée ouverte au public le 17 juin.

 

Des milliers de startups, investisseurs, dirigeants d’entreprises seront présents pour collaborer et échanger, participer à des ateliers, et de nouveaux challenges seront relevés par les startups sélectionnées.

 

Véritable lieu de rencontres entre startups et grands groupes, Vivatechnology Paris présentera plus de 20 Labs organisés par les pionniers de l’innovation dans leur secteur respectif : Banque, Télécom, Energie, Luxe etc.

 

Les grands thèmes cette année seront : l’intelligence artificielle, la réalité virtuelle, la réalité augmentée, l’e-sport, l’e-gaming

 

Vivatechnology Paris 2017 c’est :

 

  • Environ 50 000 visiteurs sont attendus cette année (45 000 en 2016)
  • De nombreux speakers venus du monde entier (Tim Amstrong/AOL, John Chambers / Cisco, Anders Bringdal/Seabubbles, Gillian Tans/Booking.com etc.)
  • Une partie Hall of Tech, où seront présentées les dernières innovations
  • Des labs
  • Des conférences
  • Une partie « accelerate » : toutes les solutions qui permettent aux startups d’accélérer leur croissance (salle de conférence, workshops, rencontres)

 

www.assuredentreprendre.fr

 

 

Pour en savoir plus : https://vivatechnology.com/

Un fonds d’investissement pour la création d’entreprises franchisées dans les quartiers populaires

Impact Partenaires, société de gestion à vocation sociale, lance un fonds d’investissement (Impact création) de 50 millions d’euros dédié à la création d’entreprises franchisées dans les quartiers populaires de la politique de la Ville.

Ce fonds permet d’encourager le financement du secteur social par des fonds privés via des contrats à impact social. C’est le premier fonds d’investissement uniquement dédié à la création d’entreprises par la franchise.

Pourquoi créer ces contrats ?

Selon Mathieu Cornieti, président d’Impact Partenaires « Nous sommes partis du constat qu’il y avait trois à quatre fois moins de commerces dans les quartiers politiques de la ville qu’ailleurs et seulement 3,6 % d’entre eux sont des enseignes nationales ».  Ces contrats permettent à une association de développer un projet social financé par des fonds privés, et générateur d’économies pour les pouvoirs publics.

Qui sont les prescripteurs de ce fonds d’investissement ?

Les souscripteurs sont le fonds européen d’investissement, BPI France, BNP Paribas et la Française des Jeux

Quelques chiffres, à cinq ans :

  • Financement de 250 commerces franchisés
  • Création de plus de 2 000 emplois
  • 13 millions d’euros de cotisations sociales en plus
  • 3 millions d’euros de recettes fiscales pour les territoires les plus fragiles.

L’accompagnement à la création en franchise

Parallèlement à ce financement, des formations seront proposées avec le CNAM (Conservatoire National des Arts et Métiers) et la FFF (Fédération Française de la Franchise), pour former les futurs entrepreneurs. Le site Internet montetafranchise.com vient d’être lancé. Il permet de créer de l’émulation, susciter des vocations, répondre aux interrogations et accéder à une formation certifiante du CNAM et de la FFF.

 

Retrouvez les communiqué de presse : http://www.impact.fr/impact-partenaires-lance-un-fonds-dinvestissement-de-50-millions-deuros-dedie-a-la-creation-dentreprises-franchisees-dans-les-quartiers-populaires-de-la-politique-de-la-vill/

 

 

 

Crédit d’impôt famille et garde d’enfants de vos salariés

 

Vous aidez financièrement vos salariés pour la garde de leurs enfants ? Savez-vous que vous pouvez bénéficier du crédit d’impôt famille (CIF)?

 

Offrir la possibilité de soutenir financièrement la garde d’enfants de vos salariés, peut leur permettre de concilier vie professionnelle et vie familiale. Pour votre entreprise*, cela lui fait bénéficier de certains avantages fiscaux.

Quelles sont les conditions pour profiter du crédit d’impôt famille ?

Deux catégories de dépenses sont éligibles :

 

  • Création ou fonctionnement de crèches ou halte-garderies : exploitées directement par l’entreprise ou selon un mode inter-entreprises pour les enfants de moins de 3 ans de vos salariés. Les organismes publics ou privés exploitant une crèche ou halte-garderie sont aussi concernés. Le crédit d’impôt famille s’élève alors à 50 % des dépenses engagées**.

 

  • Les services à la personne, comme les chèques emploi services universels (CESU). Avec cette solution, votre crédit d’impôt famille correspond à 25 % des dépenses**.

 

Bon à savoir : Seules les dépenses pour des places bénéficiant aux enfants de moins de trois ans de vos salariés sont éligibles. Les personnels non salariés sont aussi concernés par cette dépense : chefs d’entreprise dans une entreprise individuelle et dirigeants sociaux d’une société. Votre entreprise doit remplir deux conditions :

  • comporter du personnel salarié
  • les dépenses liées au crédit d’impôt famille doivent bénéficier à tous les personnels selon les mêmes règles d’attribution.

Comment obtenir le crédit d’impôt famille ?

Vous devez remplir le formulaire n°2069-FA-SD, disponible sur le site impot.gouv.fr

 

  • Si votre entreprise est soumise à l’impôt sur le revenu, vous devez joindre ce formulaire à votre  déclaration de revenus complémentaire « Professions non salariées »
  • Si votre entreprise est soumise à l’impôt sur les sociétés, vous devez joindre le formulaire à votre relevé de solde de l’impôt sur les sociétés  2572-SD

 

La Direction Générale des Finances Publiques informe que votre crédit d’impôt sera déduit de votre imposition pour l’année où les dépenses ont eu lieu, le solde non imputé est restituable.

 

 

Pour en savoir plus : https://www.impots.gouv.fr/portail/professionnel/questions/puis-je-pretendre-au-credit-dimpot-famille

 

*Seules les micro-entreprises ainsi que les entreprises individuelles sans salarié ne sont pas concernées.
**dans la limite de 500 000 euros par an

Rendez-vous au Salon des Entrepreneurs de Lyon

Vous êtes repreneur ou créateur d’entreprise ou déjà à la tête d’une TPE-PME ? Rendez-vous au Salon des Entrepreneurs les 13 & 14 juin au palais des Congrès de Lyon.

 

Cet événement est un concentré d’informations avec des experts de tous secteurs pour vous aider à entreprendre quelque soit le stade de votre projet d’entreprise.

 

De nombreuses conférences et ateliers sont organisés sur ces 2 jours pour apporter à tout entrepreneur les clés pour booster son business !

Lieu de rencontres et d’échanges, de nombreux chefs d’entreprise expérimentés partagent leur expérience (speakers) et de nombreux acteurs experts en entrepreneuriat organisent des entretiens sur leurs stands pour répondre individuellement à chaque visiteur.

 

Retrouver le programme : programme SDE Lyon

 

Inscrivez-vous pour obtenir votre badge d’accès au Salon des Entrepreneurs de Lyon : http://inscription.salondesentrepreneurs.com/lyon/

 

 

BON A SAVOIR : Vous avez des questions sur le choix du statut et la protection sociale du chef d’entreprise, la rémunération du chef d’entreprise, la responsabilité civile, mais aussi sur votre business plan… ?

Retrouvez les conseillers Gan Assurances ainsi que des experts comptables partenaires sur le stand N° 322 dans le village N° 3, afin de bénéficier de conseils sur mesure pour concrétiser votre projet !

 

Suivez les conférences de Gan Assurances :

 

«  Entrepreneurs, choisissez le statut juridique le mieux adapté à votre projet » 

mercredi 14 juin de 11h30 à 12h45

.

« Responsabilité civile et assurances essentielles : quelles solutions pour protéger votre activité ? »

mardi 13 juin de 11h00 à 11h30

mercredi 14 juin de 15h00 à 15h30

 

 

Financement start-up et PME : la CCI lance les FINDays !

CCI France lance les CCI FINDays pour aider les patrons de PME et les start-up dans leurs démarches de recherche de financement. Appel à candidature ouvert du 18 avril 2017 au 19 mai 2017. Découvrez comment participez !
L’opération les CCI FINDays se déroulera dans 10 villes de France en 4 étapes :

 

1/ Sélection sur dossier :

Déposez votre dossier de candidature sur le site dédié aux CCI FINDays.

 

2/ Auditions :

Les candidats retenus sont auditionnés 15 minutes devant un comité de professionnels au sein de leur CCI locale.

 

3/ Formation (Académie) :

Les candidats retenus bénéficieront d’une formation de 2 jours à l’Académie le lundi 18 et le mardi 19 septembre 2017. Il s’agit d’une formation intensive pour savoir se vendre face à des investisseurs (coaching, présentation, communication via les réseaux sociaux…)

 

4/ Rencontre avec des investisseurs = Grand Pitch

Les meilleurs candidats auront le privilège de pouvoir participer au Grand Pitch devant des investisseurs le mardi 19 septembre 2017 sur Paris.

 

Pourquoi participer ?

Ces auditions sont l’opportunité :

– d’optimiser votre présentation de demande de financement,

– d’acquérir des techniques et astuces pour convaincre les investisseurs,

– de découvrir de nouvelles formes de financement !

 

Les critères pour participer :

– diriger une start-up ou une PME à potentiel de croissance,

– avoir déjà réalisé un chiffre d’affaires

– avoir un projet concret à financer

 

Retrouvez le calendrier des auditions et toutes les informations sur les CCI FINDays ici

Créateurs d’entreprise en 2017 : comment calculer vos cotisations sociales ?

Pour les créations et reprises d’entreprise à compter du 1er janvier 2017, la base de calcul des cotisations sociales provisionnelles est fixée à 19 % du PASS pour les 2 premières années civiles d’activité.

 

Cela concerne tous les travailleurs indépendant : créateurs d’entreprise ou repreneurs d’entreprise courant de l’année 2017 (à compter du 1er janvier 2017). Désormais, ils sont soumis à un nouveau mode de calcul de leurs cotisations sociales.

 

Suite au décret du 8 mars 2017, la base de calcul des cotisations sociales provisionnelles est fixée à 19 % du plafond annuel de la Sécurité sociale (PASS) également pour la 2ème année civile d’activité (contre 19 % du PASS la première année et 27 % du PASS la deuxième année auparavant).

 

Rappel : à la création d’entreprise se pose la question du choix du statut et donc du régime social dont vous dépendrez.

 

Pour en savoir plus :

Choix du statut, responsabilité civile : comment choisir ?

2017 : du nouveau pour les micro-entreprises !

 

Entreprises de service : vos obligations sur l’affichage des prix

Au 1er avril 2017, tout professionnel du dépannage, de la réparation et de l’entretien doit afficher ses tarifs vis-à-vis du consommateur avant toute vente. Quelles sont les prestations concernées et quelles informations doivent être communiquées obligatoirement aux clients ? Synthèse.

Selon l’arrêté du 24 janvier 2017, les prestations concernées sont les suivantes :

– prestations de dépannage, de réparation et d’entretien dans les secteurs du bâtiment et de l’équipement de la maison,

– opérations de remplacement ou d’adjonction de pièces, d’éléments ou d’appareils, liées à ces prestations,

– prestations couvertes par des paiements forfaitaires effectués lors de la conclusion ou du renouvellement de contrats incluant à titre accessoire la mise en service ou le raccordement du bien, de contrats d’entretien, de contrats de garantie ou de services après-vente.

 

A noter : le barème des prix des principales prestations proposées doivent également figurer sur le site Internet des professionnels des secteurs du bâtiment et de l’équipement de la maison.

 

Ce qui doit figurer sur le devis détaillé :

1/ Dans le cadre d’une prestation de service conclue chez le professionnel (c’est à dire en établissement commercial), les mentions obligatoires qui doivent figurer sur le devis détaillé sont les suivantes :

 

  • la date de rédaction du devis,
  • le nom et l’adresse de l’entreprise,
  • le nom du client,
  • le lieu d’exécution de l’opération,
  • la nature exacte des réparations à effectuer,
  • le décompte détaillé, en quantité et en prix, de chaque prestation et produit nécessaire à l’opération prévue : dénomination, prix unitaire et désignation de l’unité à laquelle il s’applique (notamment l’heure de main-d’œuvre, le mètre linéaire ou le mètre carré) et la quantité prévue,
  • le cas échéant, les frais de déplacement,
  • la somme globale à payer hors taxes et toutes taxes comprises, en précisant le taux de TVA,
  • la durée de validité de l’offre,
  • l’indication du caractère payant ou gratuit du devis.

 

2/ Dans le cadre d’une prestation conclue en dehors de l’établissement commercial du professionnel, chez le consommateur par exemple, le devis détaillé doit comporter les informations suivantes :

 

  • le ou les taux horaires de main d’œuvre en TTC (Toutes Taxes Comprises)
  • les modalités de décompte du temps estimé, ou le cas échéant, les montants en TTC de chaque prestation forfaitaire proposée (prix unitaire avec l’unité à laquelle il s’applique et la quantité prévue),
  • le cas échéant, les frais de déplacement,
  • le caractère payant (ou gratuit) du devis et le cas échéant, l’indication sur le coût d’établissement du devis.

 

JORF n°0024 du 28 janvier 2017

 

Comment concilier savoir-faire traditionnel et innovation ?

L’Atelier Florian Leroy, spécialisé dans la restauration et la conservation de meubles, sièges et objets d’arts, réalise des prestations adaptées dans le respect de la tradition. Elu prix spécial du jury du Prix Moovjee 2017 dans la catégorie « porteur de projet », Florian Leroy nous dévoile comment concilier le savoir-faire traditionnel et l’innovation à travers le métier d’ébéniste.

Travailler dans l’artisanat, une évidence

Florian s’est lancé dans l’apprentissage à 15 ans : 2 ans en tant qu’apprenti menuiserie pour obtenir son CAP menuiserie, avec un passage de trois ans aux Compagnons du Devoir.

« Apprendre chez eux fut une expérience enrichissante, c’est une vraie communauté avec un état d’esprit traditionnel et ouvert sur l’avenir. J’ai par la suite intégré le CFA d’ameublement La Bonne Graine, à Paris. J’ai pu affiner mon savoir-faire, m’épanouir, j’ai été mis en relation avec tous les corps de métiers, avec lesquels j’ai pu échanger. »

De ce parcours, Florian Leroy en retire beaucoup : « les codes et les valeurs d’un corporatisme, mais aussi le respect de l’uniforme, des matériaux, du savoir-faire et l’ouverture d’esprit. Je représente un métier ».

 
Florian Leroy a par la suite, créé son entreprise « l’Atelier Florian Leroy » à l’âge de 22 ans, à Hem, dans le Nord.

 

Innover tout en perpétrant les méthodes traditionnelles

« Le métier d’ébéniste nécessite un savoir-faire qui se travaille de façon quotidienne. J’ai choisi de pratiquer un savoir-faire traditionnel, à la main. Je puise dans l’existant pour le remettre au goût du jour. L’esthétique des meubles a évolué avec de nouvelles tendances et de nouveaux produits, il faut continuellement s’adapter.

Prenez l’exemple de l’ivoire, aujourd’hui il existe des fabricants d’ivoire synthétique, copie conforme à l’ivoire naturel.
Autre exemple, le vernis-tampon, présent sur tous les meubles de musées, qui est tombé en désuétude (temps de séchage très long = coût trop cher). Aujourd’hui je le relance en l’adaptant et en respectant le savoir-faire traditionnel.

 

Nos modes de vie ont changé, il faut savoir innover dans le choix de ses produits et s’adapter à l’utilisation contemporaine. Pour cela je fais appel à des prestataires, triés sur le volet.

 

Dynamiser l’artisanat « made in France » en créant un vrai réseau de professionnels

C’est un vrai travail que de trouver le prestataire qui produit le matériau recherché.

La relation avec mes prestataires est très importante, je souhaite faire perdurer ces entreprises, c’est un vrai échange de services.

 

Ce sont aussi ces prestataires qui valorisent mon travail :

 

  • des brocanteurs : avec qui je m’associe pour chiner des objets que je restaure, pour les proposer au marché britannique, par exemple.
  • de nombreux corps de métiers  : tapissiers, serruriers, doreurs etc. qui sont liés au mien
  • des fabricants de matériaux spécifiques.

 

Un des impératifs pour moi est de travailler avec des fabricants « made in France », pour deux raisons :

 

  • Valoriser le patrimoine et l’artisanat français
  • Faire preuve de responsabilité écologique

 

La question de l’impact sur l’environnement est importante que ce soit dans le choix de mon support, le bois ou dans les matériaux.
Je ne fabrique pas, je restaure…il n’y a pas d’arbres à abattre. Sur certains meubles, j’utilise de la colle de poisson (à base de déchets de poissons) toute aussi efficace que la colle traditionnelle.

Je me fournis uniquement en bois français (aujourd’hui 3 ou 4 scieries en France ayant du bois français de qualité).

 

Mes conseils pour un jeune qui souhaite se lancer en tant qu’ébéniste ?

Pas besoin de s’échiner à enfoncer les grandes portes. Ne rien lâcher ne pas perdre de vue son objectif et son envie d’avancer. Il ne faut pas hésiter à taper aux portes, encore et encore. Le métier d’ébéniste est avant tout une passion, un métier en évolution, il faut savoir :

  • adapter sa façon de travailler
  • garder l’esprit ouvert
  • respecter au mieux le savoir-faire des anciens.

De plus en plus de jeunes engagés dans les voies classiques d’études, reviennent vers leurs premières envies : travailler de leurs mains.  Sans les métiers de restaurateurs, tailleurs de pierre etc., il n’y a plus de possibilité d’entretenir le patrimoine. Ce sont des corps métiers très importants pour la France, un secteur d’activités non négligeable, les jeunes peuvent oser se lancer ».
Florian cite un extrait du livre  » Into The Wild  » de John Krakauer :

« N’oublie jamais quand tu veux quelque chose dans la vie, tu n’as qu’à tendre la main et tu le prends »

l’Atelier Florian Leroy, les projets

«Participer à des concours me permet de mettre en lumière mon secteur d’activités.

Je suis le deuxième artisan ayant remporté un prix* depuis l’existence du Prix Moovjee, c’est une fierté. Le travail du Moovjee reflète les valeurs que je porte : l’accompagnement dans l’apprentissage d’un métier, le respect des valeurs transmises par les anciens et l’innovation.

 

Aujourd’hui, j’ai plein de projets. Le premier est l’embauche d’une apprentie, qui arrive dès cet été, afin de transmettre et valoriser ce savoir-faire, mais aussi de créer de l’emploi.

 

A l’heure actuelle, j’ai deux ans de commandes d’avance ! Je souhaite continuer à participer à des concours : le meilleur apprenti de France et à plus long terme le concours du Meilleur Ouvrier de France, mais aussi me développer dans la prestation pour les hôtels.»

 

*prix spécial du jury du Prix Moovjee 2017 dans la catégorie porteur de projet. Le Prix Moovjee a été créé en 2009

 

Pour en savoir plus : http://www.atelierflorianleroy.fr/

 

Présentation de l’Atelier Florian Leroy en vidéo :

 

 

E-commerce : les 5 raisons qui font fuir les internautes

De plus en plus d’achats se font sur Internet… Pourtant, certains internautes abandonnent leur achat une fois arrivés sur un site de e-commerce. Pourquoi ?

C’est la question posée par l’agence américaine Episerver à 1 100 clients.

Les internautes déclarent renoncer à un achat sur Internet, à cause :

– du prix (65 %)

– des difficultés à naviguer sur le site (42 %)

– du processus de paiement (34 %)

– du temps de chargement lent (28%)

– du contenu du site : informations incomplètes (21 %) ou incorrectes (14 %)

 

Sans surprise le prix reste l’un des critères majeurs dans l’abandon d’un achat en ligne, mais la qualité technique et le contenu d’un site de e-commerce influent aussi dans l’acte d’achat sur un site de e-commerce.

Les internautes déclarent porter attention aux informations suivantes sur un site Internet :

– la description des produits (76%)

– les avis consommateurs (71%)

– les photos et visuels (66%)

– les informations sur le processus de vente en ligne (28%)

– les FAQ – foire aux questions, rubrique d’aide en ligne (28%)

– les vidéos (13%)

Les apprentissages de l’étude sur les internautes et leurs attentes vis-à-vis des sites de e-commerce.

– Soignez le contenu de votre site de e-commerce avec des informations précises sur vos produits (description détaillée, photo de bonne qualité).

– Ne négligez pas les contenus à valeur ajoutée tels que les avis d’autres consommateurs, des conseils d’utilisation des produits, les FAQ et autres dispositifs d’aide en ligne.

– Pensez à développer une « expérience shopping personnalisée » pour chacun de vos visiteurs, c’est-à-dire à pousser du contenu adapté au profil du visiteur, comme la mise en avant de produits en lien avec le dernier achat effectué, une réduction sur un produit souvent consulté, des publicités ciblées…

Bon à savoir : 1 internaute sur 3 déclare être sensible à une expérience client personnalisée.

 

* Source : étude menée Episerver (agence américaine experte en commerce numérique) publiée le 21 février 2017.

Levée de fond

Vous avez besoin de fonds pour financer les projets de développement de votre entreprise ?

Titre popin Fermer

Le concept de l’émission

Vous êtes entrepreneur d’une TPE/PME, commerçant, artisan, créateur d’entreprise et vous avez des questions sur votre activité ou votre projet professionnel…
Lionel Moreau et son équipe d’experts viennent à votre rencontre dans votre entreprise pour vous aider à résoudre une problématique, lever des doutes et vous rassurer d’entreprendre !

Avantages

contact
Pour participer, veuillez remplir le formulaire ci-dessous.

Ces informations vont nous permettre de mieux vous connaître et de prendre contact avec vous par la suite.

* Champs obligatoires.

Choisissez...
  • Monsieur
  • Madame
  • Mademoiselle


Les données collectées dans le présent formulaire par Gan Assurances en sa qualité de responsable de traitement seront utilisés par ses services et sous-traitants pour prendre connaissance de votre demande. Le défaut de communication des données obligatoires aura pour conséquence de ne pas nous permettre de prendre en compte votre demande.
Vous pouvez, à tout moment, conformément à la loi, vous opposer au traitement des informations vous concernant, y accéder, les faire rectifier ou supprimer en nous contactant via notre formulaire de contact.

Télécharger le livre blanc
Remplissez ce petit formulaire et accédez gratuitement au livre blanc

* Champs obligatoires

Livre blanc
Fermer
Choisissez...
  • Monsieur
  • Madame
  • Mademoiselle
Les données collectées dans le présent formulaire par Gan Assurances en sa qualité de responsable de traitement seront utilisées par ses services et ses sous-traitants pour prendre connaissance de votre demande.
Le défaut de communication des données obligatoires aura pour conséquence de ne pas nous permettre de prendre en compte votre demande.
Vous pouvez, à tout moment, conformément à la loi, vous opposer au traitement des informations vous concernant, y accéder, les faire rectifier ou supprimer, en nous contactant via notre formulaire de contact.