Recruter le bon candidat n'est pas simple... vous êtes peut-être tenté par la cooptation ? Faire appel à votre réseau ou à vos salariés pour embaucher un nouveau collaborateur peut en effet vous faire gagner du temps et de l’argent.

Pour recruter un nouveau salarié, vous pouvez publier une annonce, présélectionner les CV reçus, passer des coups de fil aux candidats potentiels, vérifier les informations fournies dans leurs CV... avant d’effectuer les premiers entretiens d’embauche. Ou vous pouvez tout simplement solliciter votre réseau professionnel ! La cooptation, c’est-à-dire la recommandation par une personne de votre entourage, est une tendance forte du marché de l'emploi.

 

Les avantage du recrutement par cooptation, recommandation

 

1/ Gage de fiabilité

Le recrutement par cooptation permet déjà de zapper la phase de pré-sélection puisque le candidat est recommandé par une personne de l’entreprise ou extérieure, ce qui est en principe gage de fiabilité et réduit les risques d’erreur de recrutement.

 

2/ Gain de temps

Pas besoin non plus de passer une petite annonce, il vous suffit d’en informer votre entourage professionnel. Et généralement, elle améliore la capacité du recruté à s’intégrer aux équipes déjà en place. Bref, au final c’est un véritable gain de temps, et une source importante d’économies.

 

A noter : la cooptation peut même vous permettre d’atteindre des candidats qui ne sont pas en recherche d’emploi active.

 

Comment recruter par cooptation ?

 

1/ Plusieurs types de réseaux peuvent être mobilisés pour recruter

Vous pouvez sollicter d'anciens collègues, des fournisseurs ou des clients, vos propres salariés, un réseau d’anciens élèves, un syndicat professionnel…

Attention : les recommandations ne sont pas toujours objectives (si par exemple le coopteur a surtout pour objectif d’aider le coopté) ou peuvent ultérieurement poser des problèmes, par exemple d’autorité (si vous recrutez un ancien collègue…).

Pour éviter les malentendus, n’hésitez pas à bien détailler le profil recherché, à interroger les coopteurs sur les raisons de promouvoir ces candidatures… voire à mettre en place un système de récompense pour le coopteur si le recrutement aboutit.

 

2/ Des plateformes pour vous aider à recruter par cooptation

Des outils voient le jour sur Internet pour vous aider à utiliser les réseaux.

 

C’est le cas du site Coopt-Action.fr. Créé par David Gaillard, il propose de mettre en relation des personnes en recherche d’emploi et des coopteurs.

 

« J’ai eu l’idée de créer ce site parce que j’ai travaillé dans des entreprises qui avaient souvent recours à la cooptation et qui encourageaient leurs salariés à coopter via le versement d’une prime. Mais je trouvais ce système pas tout à fait juste puisqu’il desservait les personnes qui n’avaient pas un réseau très développé…

 

Le site Coopt-Action.fr met tout le monde sur un pied d’égalité ! Des cooptés et coopteurs aux parcours et aux profils similaires sont mis en relation, échangent des mails, se rencontrent. Pour le coopté, ces échanges vont lui permettre de bénéficier de conseils pour décrocher des entretiens, voire être recruté. Quant au coopteur, ambassadeur pour promouvoir son entreprise, il se porte garant des qualités humaines et professionnelles du coopté, qu'il aura eu le temps d'évaluer au cours de leurs échanges. Il est ensuite récompensé financièrement s’il y a recrutement. Quant à l’entreprise, elle fait des économies dans sa campagne de recrutement. Tout le monde est gagnant !»