Patron de TPE : prenez des vacances ! Conseils pour partir serein

#gerer-mon-entreprise , #management-et-rh

Pas de 35 heures, ni de RTT ou encore les 5 semaines de congés pour un chef d’entreprise. Et c’est particulièrement vrai dans les TPE, où près d'un patron sur trois (29 %) ne partira pas du tout l’été, et où 1 sur 10 n’a pas pris de vacances depuis plus d'un an…*

Un mauvais calcul, car faire un break est indispensable pour votre propre santé et celle de votre entreprise !

Pour quelles raisons les chefs d’entreprise ne partent-ils pas en vacances ?

Les raisons invoquées sont diverses, mais reflètent toujours les angoisses que rencontrent le chef d’entreprise à partir en vacances… :

« Je ne préfère pas laisser mon entreprise seule pendant quelques jours, ni aux mains d’une autre personne… on ne sait jamais… »

« Des vacances ? Mais je vais m’ennuyer à ne rien faire… »

« Ah mais là, c’est vraiment pas le bon moment pour partir… »

Pourtant, il est indispensable de prendre le large pour éviter le surmenage.

Pourquoi vous devriez-vous accorder des vacances en tant que chef d’entreprise ?

Les congés sont l’occasion de :

- Prendre du recul,

- Vous déconnecter du monde du travail,

- Prendre du temps pour vous et votre famille.

Pour mieux, justement, repenser la stratégie de votre entreprise, son organisation, voire pour innover ! Car changer d’air, c’est connu, stimule la créativité.


Chef d’entreprise, profitez des Chèques-vacances !

D’autant que l’excuse financière n’est plus valable ! Il est en effet désormais possible pour un dirigeant non salarié (gérant majoritaire, profession libérale...) d’acquérir des Chèques-Vacances.

Pour rappel, ces moyens de paiement, dont une part est payée par l’entreprise, bénéficient d’avantages intéressants.

A savoir : une exonération de charges sociales sur leur montant est également déductible du bénéfice de l’entreprise. Seule limite : l’acquisition de chèques est plafonnée à 30% d’un SMIC mensuel brut par salarié et par an, soit 440 € en 2018. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site dans l’espace dédié aux professionnels.


Conseils pour anticiper votre départ

Avant de partir, mettez tout de même en place quelques règles de fonctionnement pour l’organisation de l’entreprise en votre absence, identifiez :

- La personne de confiance qui prendra les décisions importantes,

- Les tâches qui seront déléguées,

- Les situations où vos employés pourront (devront) vous appeler…

Et imposez-vous aussi certains principes, comme par exemple celui de ne pas consulter constamment vos emails. Ce n’est qu’à ce prix que vous pourrez lâcher prise sereinement !

* Selon le baromètre 2015 des TPE réalisé pour Fiducial par l'Ifop.