Comment encourager l’entrepreneuriat féminin en une semaine chrono ?

#creer-mon-entreprise , #creer-entreprise-franchise

Ces dernières années, de plus en plus de femmes se lancent dans l’aventure entrepreneuriale.

Mais dans l’imaginaire collectif, ce milieu fait encore écho aux célèbres Mark Zuckerberg, Elon Musk, Steve Jobs ou encore Bill Gates.

C’est pourquoi, aura lieu entre le 4 et le 15 mars, la 7ème édition de la Semaine de sensibilisation des jeunes à l’entrepreneuriat féminin. 

Où sont les femmes ?  

Les femmes sont encore peu représentées dans le milieu entrepreneurial.

Il y a de véritables potentiels à exploiter mais qui restent néanmoins trop souvent dans l’ombre. C'est un cercle vicieux car la sous-représentation des femmes dans l'entrepreneuriat fait germer l'idée, dans l'imaginaire collectif, que ce milieu n'est pas fait pour elles.

L’une des autres raisons expliquant ce phénomène est la crainte quant à la difficulté de concilier vie familiale et vie professionnelle.

Pourtant, 46%* des femmes entrepreneures considèrent qu’il est en réalité plus facile de concilier vie privée et professionnelle lorsque l’on est cheffe d’entreprise.

De plus, bon nombre de femmes ont réussi à concrétiser leur projet professionnel sans tenir compte de ces préjugés. Ces entrepreneures et cheffes d'entreprise souhaitent partager leur expérience et montrer qu'elles sont bel et bien présentes dans le monde entrepreneurial.

* Source : Bpifrance


Une semaine pour casser les préjugés

Du 4 au 15 mars, la Semaine de sensibilisation des jeunes à l’entrepreneuriat féminin, est lancée à l’initiative du secrétariat d'état chargé des Droits des femmes et de l'association 100 000 entrepreneurs, accompagnés de nombreux partenaires.

Durant cette période de sensibilisation se dérouleront des témoignages, des échanges, des rencontres entre jeunes et femmes entrepreneures ou encore des conférences sur l'entrepreneuriat féminin.

Tout l’objectif étant de promouvoir la culture entrepreneuriale au féminin auprès de jeunes entre 13 et 25 ans. 


Qui entre en jeu ?

Des entrepreneurs, enseignants, institutionnels, réseaux féminins, établissements publics, privés, du secondaire, du supérieur, d'enseignement général, technologique, professionnel, des centres d'apprentissage, des écoles de la 2ème chance, participent à ces 10 jours de sensibilisation.


En savoir plus sur la Semaine de Sensibilisation des jeunes à l'entrepreneuriat féminin.