10 astuces pour réussir la création de votre site de e-commerce

#creer-mon-entreprise , #developper-mon-entreprise , #cas-pratiques-entreprise , #fideliser-clients-partenaires

Si lancer un site Internet est à la portée de toute entreprise, reste encore à le faire sortir du lot face à la concurrence. Heureusement, quelques astuces simples peuvent vous aider à booster votre site de e-commerce dès la création du site dans les informations et services proposés, mais aussi au quotidien en restant en phase avec l’évolution du comportement des consommateurs.

10 conseils créer site Internet

« Aujourd’hui le plus difficile, lorsque l’on crée un site, c’est d’y amener les clients... il y a de nombreuses choses à faire avant l’achat de mots clés, de bon sens, et moins coûteuses ! »

Tarik Peudon-Bellalou, cofondateur de Clicboutic

1 – Rassurez vos clients

Plusieurs éléments peuvent rassurer vos clients :

- la mise en avant de la sécurité de vos moyens de paiements,

- des conditions générales de ventes claires,

- un numéro de téléphone bien visible pour répondre aux questions,

- des tarifs clairement affichés…

A noter : une page “qui sommes nous” donne également l’occasion de montrer que votre entreprise est sérieuse et qualifiée.  


2 –  Multipliez les axes d'entrée  

Outre le prix qui reste le facteur d’achat numéro un, les consommateurs sont attentifs à la variété des produits proposés. Mais plus vous aurez de choix, plus vous devrez organiser vos produits pour que l’internaute se repère et y accède facilement. Vous pouvez pour cela mettre en place des filtres (prix, taille, couleur) et proposer un moteur de recherche.  


3 – Donnez des informations précises sur vos produits    

Outre les habituelles informations taille, poids, etc., n’hésitez pas à traduire les caractéristiques du produit directement en avantages client. Et à multiplier les photos voire les vidéos. Le client pourra ainsi s’imaginer en train de l’utiliser.  


 4 – Affichez l’état de vos stocks  

Un produit dont on apprend la rupture de stock au moment de valider son panier peut vous faire perdre un client ! Vous devrez indiquer l’état de vos stocks dès la page produit. Vous pouvez également proposer de commander un produit non disponible mais qui devrait être réapprovisionné rapidement. 


5 – Proposez plusieurs moyens de paiement  

Pour faire face à tous les cas de figure, proposez différents moyens de paiement : la carte bancaire bien sûr via un réseau de paiement utilisant un protocole de cryptage, mais aussi le chèque pour les internautes réticents à donner leur numéro en ligne, ou encore par une société intermédiaire type Paypal.  


6 – Anticipez les doutes des clients  

Au moment de conclure la vente, les acheteurs peuvent se poser différentes questions : « Vais-je recevoir l’article à temps ? Et si ça ne me va pas ? »... Autant de doutes qui peuvent constituer des freins à la vente. Mieux vaut anticiper en indiquant par exemple que le retour est gratuit si le produit ne convient pas, ou en donnant des informations précises sur les délais d’expédition.


7 – Mettez en place des boutons d’actions clairs  

Certains clients viennent directement pour commander, souvent parce qu’ils ont déjà consulté et comparé vos produits à ceux des concurrents. Ils doivent alors trouver rapidement les boutons « ajouter au panier » et « valider la commande ».


8 – Mettez en avant des avis de consommateurs  

Près des ¾ des internautes se déclarent influencés par les commentaires ou les notes des consommateurs laissés sur les sites marchands avant d’acheter un produit (1).


9 – Soyez attentif au temps de chargement des pages  

La plupart des internautes quittent un site lorsque les pages mettent plusieurs secondes à charger. Si tel est le cas de votre site, identifiez d’où vient le problème pour le régler rapidement : infrastructure sous dimensionnée, problème de latence, non performance du code ou des pages qu’il génère.


10 – Améliorez votre site constamment !  

Non seulement les comportements des consommateurs évoluent vite, mais la concurrence est forte. Il faut donc rester en alerte pour améliorer sans cesse son site et analyser ses chiffres pour rechercher ce qui fonctionne et qui ne fonctionne pas.


CONSEIL DE L'EXPERT

« Aujourd’hui le plus difficile, lorsque l’on crée un site, c’est d’y amener les clients. Certains optent pour l’achat de mots clés. Si c’est parfois une perte d’argent, notamment parce que ça n’est pas fait par des professionnels, c’est surtout qu’il y a de nombreuses choses à faire avant, de bon sens, et moins coûteuses ! Je pense par exemple au fait de bien étudier le profil de ses acheteurs en amont, par des sondages ou des rencontres, pour élaborer une page d’accueil qui leur ressemble. Ou encore d’être clair et simple sur le contenu du message qu’on fait passer sur son site : un visuel de produit, associé à une promesse auquel on ajoute le bouton d’action. »

Attention, il faut savoir aussi que la plupart des internautes qui viendront sur votre site n’achèteront pas cette fois-là. On estime en général le taux de conversion à 1 ou 2% (2). D’où l’intérêt de tout mettre en œuvre pour faire revenir un internaute par des promotions commerciales et l’entretien d’une relation privilégiée via des newsletters ou les réseaux sociaux ! Lire « Site e-commerce : 9 moyens de fidéliser vos clients » et  « Site e-commerce : 9 moyens de fidéliser vos clients. »

Tarik Peudon-Bellalou, cofondateur de Clicboutic, entreprise spécialisée dans la création de sites e-commerce professionnels, Paris.


(1) Source : baromètre Fevad/Médiamétrie 2013

(2) Source : 3ème édition du baromètre sectoriel de la performance de conversion des sites e-commerce français, (publication Kantar Media Compete et Google - 1er trimestre 2014)