Qu'est ce que le crowdfunding pour les entreprises ?

#creer-mon-entreprise , #gerer-mon-entreprise , #finance-comptabilite

Le crowdfunding ou financement participatif permet la rencontre entre, un entrepreneur (porteur de projet, chef d’entreprise) qui souhaite trouver des fonds pour développer un projet d’entreprise, et un particulier, internaute, qui souhaite investir dans un projet !

crowdfunding pour les entreprises

Vous cherchez un financement pour développer un projet ?

Sachez qu’un particulier pourrait avoir envie d’investir dans votre entreprise pour les raisons suivantes :

- soutenir un projet dont les valeurs sont proches des siennes,

- faire un investissement rentable,

- soutenir une idée, un concept par « coup de cœur » …

Vous pouvez entrer en relation avec ces investisseurs potentiels via des plateformes Internet spécialisées en crowdfunding, nommées plateforme de financement participatif.

 

Concrètement, comment ça marche ?

Pour récolter des fonds grâce au crowdfunding, voici comment procéder :

1 -  Réalisez la présentation de votre projet.

Celle-ci peut comprendre des photos, des vidéos, du son...

CONSEIL : veillez à soigner la présentation de votre projet en mettant en valeur le potentiel de votre projet et en expliquant concrètement à quoi serviront les fonds demandés.

 

2 - Sélectionnez une plateforme qui correspond au profil de votre projet 

Plusieurs dizaines de plateformes de financement participatif existent en France. Certaines sont spécialisées par secteur d’activité, réservées à certains types de projet, avec des modes de financement différents (sous forme de prêt ou d‘investissement…).

Lire notre article « Crowdfunding : les trois formes de financement de projet ».

 CONSEIL : portez une attention particulière au choix de la plateforme de financement participatif que vous allez solliciter pour faire votre levée de fonds. Par exemple, vérifiez que les sommes maximales autorisées correspondent à votre projet.


3 - Envoyez la présentation de votre projet aux dirigeants de la plateforme sélectionnée.

Si celle-ci retient leur attention, vous serez probablement amené à les rencontrer.

 

4 – Lancez la collecte de fond = faites un appel aux internautes et à votre communauté !

Une fois approuvée par les sélectionneurs de la plateforme, votre projet sera publié sur la plateforme de financement participatif. Débutera alors la collecte de fonds auprès des internautes. Vous devrez les inciter à investir en activant tous les leviers de communication à votre disposition : envoi de mails à vos contacts, publications sur les réseaux sociaux, article dans la presse locale, etc.

 CONSEIL : Une fois votre projet en ligne, tout se jouera sur votre capacité à convaincre ! Mettez tout en œuvre pour fédérer les internautes autour de votre projet : communication régulière, photos, explications sur l’avancée du projet…


5 – Récolter les fonds !

A la fin de la période de collecte SI votre projet a réuni les sommes visées, la levée des fonds devient effective !

 

CONSEIL : Ne relâchez pas votre communication auprès de la communauté que vous aurez réussi à fédérer autour de votre projet ! Maintenez la relation avec les internautes une fois les fonds obtenus. Vos investisseurs doivent être régulièrement informés sur l’état d’avancement de votre projet.

 

NB : si votre projet n’a pas réuni les sommes visées, votre demande de levée de fonds s’arrête là. Il faudra alors revoir votre demande, votre projet étant peut-être trop technique, pas assez mature ou mal expliqué aux internautes.

 

Focus sur la sécurité des plateformes de crowdfunding vis-à-vis des internautes particuliers

(dernier point mis à jour en octobre 2014)

 

Le crowdfunding présente bien sûr des risques : perte des fonds investis, détournement, mauvaise affectation des sommes, etc. Pour que cet échange se passe avec le plus de sécurité possible, internautes et porteurs de projet sont invités à se renseigner, avant de s’engager, notamment sur le fait que la plateforme choisie figure bien sur le registre des agents financiers qui recense les entreprises autorisées à exercer des activités financières en France (https://www.regafi.fr) ou sur le registre unique des intermédiaires en assurance, banque et finance (https://www.orias.fr), et qu’elle remplie bien ses obligations en matière de réglementation financière et bancaire.
Concrètement, pour effectuer cette recherche, il vous faudra identifier sur la plateforme (généralement dans la partie « Informations légales ») le nom sous lequel elle effectue sa prestation de financement (celui-ci est généralement différent du nom du site).
A noter, pour pouvoir être enregistrés sur ces registres, les gérants de plateformes doivent désormais justifier de leurs compétences soit sous la forme d'un diplôme soit d'une expérience d'au moins deux dans des fonctions liées à la réalisation d'opérations de financement participatif. Et elles ne doivent pas avoir fait l'objet d'une condamnation notamment pour recel, blanchiment, corruption, pratique de prêt usuraire.


A LIRE AUSSI

- « Crowdfunding : les trois formes de financement de projet »