Entrepreneurs : comment bien choisir votre flotte automobile ?

#gerer-mon-entreprise , #finance-comptabilite

Modèles, finitions, options, type d’énergie… Les combinaisons possibles de véhicules disponibles se déclinent à l’infini. Difficile dès lors de s’y retrouver pour s’équiper des véhicules les plus adaptés à votre activité. 

Choix flotte automobile

Voici les critères de choix à avoir à l’esprit pour choisir sa flotte automobile :

Véhicules particuliers (VP) ou véhicules utilitaires (VU) ?

Tout dépend bien sûr de l’utilisation qui en sera faite !

Le véhicule particulier est utilisé pour le transport des personnes alors que le véhicule utilitaire qui ne possède que deux portes et pas de sièges à l’arrière, s’adressera plutôt au transport de matériel et d’outils. Il faut savoir aussi que les VP sont frappés de taxes diverses alors que les VU passent encore au travers des mailles du fisc… pour le moment ! Ce qui pourrait bien également influencer votre choix.

Enfin, votre activité va conditionner les aménagements intérieurs, la présence ou non de portes latérales, les installations de sécurité, les hayons, nacelles et plateaux-bennes.


Voiture diesel ou essence ?

Si les véhicules diesels sont plus courants (plus de 70 % des ventes en 2011 selon l’Observatoire du Véhicule d’Entreprise), ils sont plus chers à l’achat que les voitures essence et produisent plus de particules et plus d’oxydes d’azote. En revanche, ils consomment moins de carburant, qui reste également pour le moment moins cher à la pompe, et la TVA est récupérable sur ce carburant.

A noter : d’autres motorisations, comme le GPL (Gaz de Pétrole Liquéfié), le GNV (Gaz Naturel Véhicule), les biocarburants, l’électrique ou encore hybrides se développent de plus en plus et offrent des solutions alternatives intéressantes en matière d’économie, de propreté et d'image. Leur utilisation reste limitée aux villes et leur périphérie.


Véhicule neuf ou d’occasion ?

Les deux sont possibles, qu’il s’agisse d’achat ou de location. Le neuf est plus cher à l’achat mais son entretien est moindre, sa consommation en carburant aussi, tandis que l’occasion est moins chère à l’achat mais peut réserver des surprises pour des réparations non prévues sans compter qu’il consomme souvent plus.


Besoin ponctuel ou permanent ?

Sachez qu’un véhicule qui reste immobilisé est un véhicule qui coûte cher, qu’il s’agisse de payer son assurance, de voir sa valeur se déprécier ou de régler des frais de parking… Si les véhicules sont destinés à des emplois saisonniers ou des stagiaires, peut-être faut-il plutôt envisager la location courte durée.


ZOOM ASSURANCE VÉHICULE PROFESSIONNEL

 
- assurance pour les flottes automobile de moins de 4 voitures

- assurance pour les flottes automobile de plus de 4 voitures


A LIRE AUSSI

- Flotte auto : 8 conseils pour faire des économies

- Flotte auto : combien ça coûte ?