Incubateur d'entreprise : avantages et critères de choix

#creer-mon-entreprise , #developper-mon-entreprise , #cas-pratiques-entreprise

Raphaël Azot, créateur de Yofitness, site de coaching sportif en ligne avec un système de récompense de l'effort nous raconte comment il a réussi sa création d’entreprise en intégrant un incubateur.

Incubateur d'entreprise

« L’incubateur, nous a ouvert les portes d’un vaste réseau de contacts dans notre domaine d’activité. »

Etre accompagné d’experts dès le début de la création de son entreprise est un plus indéniable pour assurer la pérennité de son entreprise. Mais si en plus, vous pouvez bénéficier de services logistiques et de locaux à faibles coûts, vous mettez toutes les chances de votre côté pour bien monter votre entreprise ! C’est ce que proposent les incubateurs d’entreprise*.

*Un incubateur d'entreprise est une structure qui accompagne les porteurs de projets de création d'entreprise, parfois dès la phase amont des démarches jusqu'aux premiers mois d’activité, et leur propose un ensemble de services adaptés.

Quels sont les critères pour intégrer un incubateur d’entreprise ?

- être une entreprise innovante avec un potentiel de croissance

Bien souvent pour intégrer un incubateur d’entreprise, il faut à l’origine une innovation, avec un potentiel de croissance.

Ça a été le cas pour Yofitness, une plateforme web qui permet de prendre des cours de coaching sportif en ligne, et qui a intégré en avril dernier l’incubateur parisien de Paris & Co dédié au sport : Le Tremplin. Le créateur de Yofitness, Raphaël Azot, a mis au point un algorithme qui permet de concevoir des programmes sportifs personnalisés en vidéo, à partir d’une dizaine de critères (poids, âge, IMC…). Dès l’inscription de l’internaute, un coach est désigné pour le suivre. Celui-ci a accès au compte de l’internaute : il voit quand l’internaute visionne ses vidéos, et peut alors le féliciter et lui donner des points qu’il peut ensuite échanger contre des cadeaux auprès de partenaires (Uber, Sarenza, Go Sport…).

- passer des sélections pour intégrer un incubateur d’entreprise

En principe, l’intégration d’un incubateur d’entreprise se fait sur sélection, avec des conditions d’admissions qui varient d’une structure à l’autre. Un dossier de candidature détaillé doit généralement être envoyé au comité de sélection de l’organisme.

« On avait besoin d’un petit coup de boost, se souvient Raphaël Azot. Et par chance on avait le profil pour intégrer l’incubateur Le Tremplin, qui recrute des start-up du domaine du sport déjà en possession d’un prototype et qui démarrent leur commercialisation. C’était précisément notre profil, nous avons donc passé la barrière des sélections. »

En contrepartie, l’entreprise est amenée à verser une participation financière (12 000 euros pour un an, dans le cas de Yofitness) ou à céder un pourcentage de son capital.*

Quels sont les avantages à intégrer un incubateur d’entreprise ?

Les avantages sont les suivants :

- réduire les coûts de la création d’entreprise

- se créer un réseau rapidement

- bénéficier d’un accompagnement à la création d’entreprise personnalisé

Pour Raphaël Azot, « l’incubateur, créé avec des partenaires de renom (comme Nike), nous a ouvert les portes d’un vaste réseau de contacts dans notre domaine d’activité. Nous bénéficions également d’un accompagnement d’experts du sport, à qui nous pouvons poser toutes sortes de questions, et nous pouvons assister à des ateliers de formation sur des sujets variés comme le financement ou le marketing. Cerise sur le gâteau : nous avons touché une subvention de 30 000 euros grâce à un partenariat de l’incubateur avec BPIFrance via le dispositif du PIA (Paris Innovation Amorçage). »

Comment choisir son incubateur d’entreprise ?

En France, il existe de nombreux incubateurs. Le choix se fera souvent en fonction de votre profil ou de votre secteur d’activité, car la plupart sont spécialisés. Certains sont réservés à des publics précis (par exemple les femmes), d’autres visent uniquement un secteur (comme le sport, dans le cas du Tremplin à Paris). Il faut savoir aussi que certains incubateurs sont liés à des organismes publics ou para-publics, comme la recherche publique, des écoles (Polytechnique, HEC Paris, EM Lyon…) ou des pôles de compétitivité.

Le mieux est de faire une recherche précise au préalable pour mieux appréhender les points forts et points faibles de l’incubateur d’entreprise visé. Voire de se déplacer dans les locaux, car il n’y a rien de mieux que de rencontrer les incubés !

 Où trouver un incubateur d’entreprise ?

- Le site monincubateur.com recense plus de 220 incubateurs partout en France, avec pour chacun une petite fiche rappelant les conditions de l'incubation (durée, coût, prise de participation, nombre de places...).


- Le site Retis-innovation.fr, du réseau national regroupant les acteurs et territoires de l'innovation, répertorie quant à lui les structures d'accompagnement à l'innovation : technopoles, CEEI, pôles de compétitivité… mais aussi incubateurs.

 

- Le site Enseignementsup-recherche.gouv.fr propose la liste des incubateurs liés à la recherche publique, avec toutes les coordonnées et les noms des contacts.