Quel statut juridique choisir pour la création de votre entreprise ?

#creer-mon-entreprise , #statut-juridique-entreprise , #cas-pratiques-entreprise , #video-entrepreneur-expert

Choisir le statut juridique pour votre future entreprise est capital. 
Micro-entreprise, entreprise individuelle ou SARL... Denis Barbarossa, expert-comptable, vous éclaire sur les enjeux liés à ce choix.

Découvrez son interview réalisée lors du Salon des Entrepreneurs de Paris 2016.

Quels sont les avantages et inconvénients du statut d’auto-entrepreneur ?

Denis Barbarossa rappelle qu’il existe aujourd’hui  1 million d’entreprises immatriculées avec le statut de micro-entrepreneur.

Plus de 50 % des créateurs font le choix de ce statut.

L’avantage principal relève de la simplicité de création et de gestion. En effet, en quelques clics sur le site autoentrepreneur.fr, la création est active. Il suffit à l’entrepreneur de renseigner chaque mois son chiffre d’affaires qui sert de base au calcul des charges sociales et fiscales.

L’inconvénient majeur réside dans le système de forfait appliqué qui ne permet pas d’avoir d’outil de gestion. Ce système peut même être un frein dans les activités qui nécessitent l’engagement de frais importants en ne permettant pas d’avoir la main sur la marge nécessaire à dégager.


Quelle est la différence entre le statut d'auto-entrepreneur et le statut d’entreprise individuelle ?

Ce statut permet de sortir un compte de résultats en faisant la différence entre les produits et les charges, permettant ainsi de dégager le bénéfice de l’entreprise.

C’est sur la base de ce bénéfice que la structure est taxée. L'entreprise individuelle n'a pas de plafond comme dans le cas du forfait prévu dans la statut d'auto-entrepreneur.


Quelle est la différence entre le statut d’entreprise individuelle et le statut de SARL ?

Le principe majeur réside dans le fait que la responsabilité de l’entrepreneur est limitée au capital investi. La structure bénéficie d’un régime patrimonial et fiscal propre.

 

Les dirigeants ont le choix entre 2 régimes :

  • La gérance minoritaire (assimilé salarié)
  • La gérance majoritaire (TNS Travailleur Non Salarié)

Principaux avantages :

  • Déduction des charges en fonction de ce que l’entreprise a réellement dépensé
  • Retirer du bénéfice la rémunération perçue par le Dirigeant
  • Protéger son patrimoine et ses proches


Quels sont les principaux avantages du statut de S.A.S ?

  • Montage de la structure « sur-mesure » (les statuts peuvent contenir l’ensemble des éléments souhaités : rémunération, convocation AG, engagement des associés…)
  • Le dirigeant de S.A.S est assimilé à un salarié (avec les caractéristiques du régime salarié, plus avantageux que celui d’indépendant)
  • Possibilité de mise en place de plans d’intéressement ou de participation afin d’intéresser les salariés à la réussite de l’entreprise


Denis Barbarossa, expert-comptable - commissaire aux comptes  Accomplys  - 01 79 97 80 40 - denis.barbarossa@accomplys.fr