Découvrez Imaginae où comment d’un besoin, créer votre entreprise ?

#success-story-entreprise , #creer-mon-entreprise , #developper-mon-entreprise

Romain Volpato, nous raconte comment son arrivée sur Paris lui a donné l’idée de créer Imaginae, bibliothèque en ligne collaborative, en accès libre via un site Internet et depuis peu une application mobile ! Découvrez son parcours pour se faire une place dans le secteur du livre et notamment les actions mises en place pour protéger le droit des auteurs. 

Comment passer d’un besoin personnel à l’idée, puis la création d’entreprise ?

Arrivé sur Paris, j’ai pu découvrir les joies du métro et aussi la petite frustration que l’on peut avoir lors des changements et correspondances à interrompre sa lecture en plein milieu d’un chapitre !

Autant, la presse et les réseaux sociaux permettent la lecture de contenus au format court sur mobile et tablette. Notons aussi, l’essor du format série en vidéo qui illustre également cette tendance à la consommation de contenus moins longs…

Autant les livres gardent globalement leur modèle de tout temps. Que ce soit les auteurs et les éditeurs, l’écriture peine à évoluer pour coller davantage aux nouveaux modes de consommation et particulièrement à la cible des jeunes. En effet, les jeunes, habitués à picorer des contenus de format court, ressentent le besoin de partager, de « liker », de donner leur avis… soit d’interagir.


Il y a bien eu l’invention du livre numérique (ebook), mais les formats de lecture en eux-mêmes n’ont pas beaucoup évolués et ne sont très adaptés aux nouveaux modes de consommation.


Après avoir fait une étude de marché pendant environ 1 an, j’ai pu construire mon 1er business plan (1er, car au fur et à mesure que mon projet d’entreprise se développe, celui-ci évolue !).


Une fois la viabilité de mon idée vérifiée, et donc la possibilité de créer mon entreprise, je me suis tourné vers des réseaux d’accompagnement, afin de bénéficier d’aide et de conseils.


J’ai aussi participé à différents concours, le premier était le concours national de la création d’entreprise Createst en 2016, qui m’a permis de compléter mon étude de marché. Ensuite j’ai participé au Grand Prix BAC 2017 organisé par Investessor ; celui-ci m’a permis d’avoir une porte ouverte auprès d’un des plus grands organismes de Business Angels sur Paris et de travailler sur la présentation de mon projet en public. Le jour de la finale, nous devions le présenter devant environ 200 personnes, et le public votait pour le meilleur d’entre nous. C’est bien d’être challenger de la sorte !


Qu’est-ce que Imaginae aujourd’hui ?

Imaginae, c’est une bibliothèque en ligne.


- pour les lecteurs : c’est l’accès à la lecture d’histoires format court, gratuitement.

En général, le temps de lecture des chapitres est de 3 à 5 minutes maximum. Lors de l’inscription, le lecteur communique ses goûts de lecture et nous lui proposons des histoires en lien avec ses préférences, afin qu’il puisse découvrir de nouveaux auteurs.

Les lecteurs peuvent donner leur avis sur un chapitre et même participer à l’écriture ! (selon le mode de partage sélectionné par l’auteur).


- pour les auteurs , écrivains : c’est l’opportunité de tester une idée, de partager des histoires avec des lecteurs et surtout un moyen de se faire connaître.

De nombreux blogueurs peuvent ainsi trouver un lectorat et partager leur passion, affiner leur histoire et s’exercer à une écriture plus « moderne », c’est-à-dire adaptée aux nouveaux modes de consommation (chapitre court).


Chez Imaginae, nous tentons de reproduire l’expérience client éprouvée au sein d’une bibliothèque ou librairie physique. En effet, il est possible d’y avoir des avis, d’échanger avec d’autres lecteurs et de consommer un ouvrage gratuitement pour découvrir des nouveautés.


Rien ne vaut les conseils d’experts pour valider un concept d’entreprise

Dès le début mon projet a été bien accueilli par les personnes auxquelles je l’ai présenté ! Parmi ces rencontres, j’ai pu échanger avec des avocats via 100 jours pour entreprendre. Ces avocats ont tout de suite mis l’alerte sur la nécessite de protéger le droit des auteurs. En effet, mon concept repose sur la mise à disposition gratuite d’histoire crées par des auteurs amateurs, il ne faudrait pas qu’ils puissent être victime de plagiat.

Grâce à ses échanges, j’ai pu identifier et mettre en place différentes mesures pour protéger le droit des auteurs. Nous utilisons un logiciel pour détecter le plagiat (semblable à celui utilisé par certaines écoles) et proposons 6 niveaux de licences de protection du droit des auteurs aux écrivains qui publient sur notre plateforme, allant du « Tous droits réservés » au « Domaine public ».

A noter : dès lors qu’on écrit un texte, on est d’office le propriétaire de ce texte, contrairement à la pratique qui concerne une marque, une photo, un logo… où un dépôt est nécessaire pour en être propriétaire.


Créer une entreprise, c’est bien, mais comment se rémunérer ?

Dans notre cas, nous pensons à différentes solutions de monétisation en s’inspirant de ce qui peut se faire dans l’univers de la musique (Spotify, Deezer..) et des films (NetFlix, VOD…).


A terme, nous souhaitons :

- développer un système d’abonnement premium payant

- diffuser de la publicité avant la lecture de certains contenus (pour les non abonnés)

Nous travaillons aussi auprès de grands acteurs du marché tels qu’Amazon pour aider à la promotion d’auteurs amateurs ou peu connus. Nous nous présentons comme une source complémentaire de contenus auprès des grandes plateformes qui revendent des livres en ligne. Celles-ci n’ont pas la vocation de pousser des auteurs amateurs, ni de permettre le partage d’avis entre lecteurs… Nous nous positionnons également comme une caution pour proposer de nouveaux auteurs (les œuvres sur Imaginae étant consommées, commentées et approuvées par une communauté de lecteurs de manière objective).

Découvrez Imaginae, large bibliothèque collaborative et personnalisable sur : www.imaginae.fr.

NOUVEAUTÉ 2018 : une application mobile qui permet aux auteurs en herbe de publier leurs histoires sous forme de courts épisodes et aux lecteurs de suivre une histoire à l’instar des séries au fur et à mesure, et même participer à l'écriture

Romain Volpato, fondateur de Imaginae.