Bien s'entourer pour créer son entreprise, témoignage d'Aurélie Perruche

#creer-mon-entreprise , #success-story-entreprise , #gerer-mon-entreprise , #video-entrepreneur-expert

Aurélie Perruche et son associé se sont lancés dans l’entrepreneuriat avec un site de e-commerce, MaSpatule.com. Aurélie nous explique en vidéo comment a commencé l'aventure et les leçons qu'elle a pu en tirer.

Découvrez la "success story" d’Aurélie Perruche !


Créé en 2011, le site en ligne MaSpatule.com propose des ustensiles de cuisine de plus de 90 marques nationales et internationales (américaines, espagnoles ou allemandes) pour satisfaire aussi bien à les amateurs de cuisine que les experts en gastronomie.

Dans cette interview Aurélie Perruche, revient sur ses premiers pas dans l’entrepreneuriat.

Voici ce qu’il faut retenir de son expérience :

Entreprendre à 2, ça rassure !


« A deux, on peut se motiver et se rassurer sur les choix à faire en phase de création d’entreprise. »

Aurélie Perruche, créatrice de MaSpatule.com 


Transformer sa clientèle en communauté 

Il est important de créer et fédérer une communauté autour de sa marque.

« Chez Maspatule.com on vend des ustensiles qu’on ne retrouve pas forcément en France… ainsi on tente de se démarquer et surtout de faire découvrir de nouveaux produits à nos clients pour qu’ils aient envie de revenir visiter notre site. » 

Aurélie Perruche, créatrice de MaSpatule.com


Faire partie d’un réseau

Intégrer un réseau tel que le Moovjee (Mouvement pour les Jeunes et les Etudiants Entrepreneurs), cela permet d’être conseillé et accompagné par un chef d’entreprise aguerri.


« Le fait de bénéficier de son expérience permet d’éviter de tomber dans certains pièges en tant qu’entrepreneur débutant... »

Aurélie Perruche, créatrice de MaSpatule.com

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site MaSpatule.com et sur leurs réseaux sociaux. 

A VOIR AUSSI : 

- Regardez la vidéo de Nicolas Rohr, créateur de la marque mode FAGUO

- Découvrez la genèse de la marque le Slip Français, crée par Guillaume Gibault.